Courir est plus qu'un besoin, c'est aussi une passion

Archives de septembre, 2011

« Courir plus vite, avec plaisir et sans se blesser »

Hier soir, c’est dérouler, au même moment que la « Pasta Running Party 14« , la conférence « Courir plus vite,avec plaisir et sans se blesser » avec comme intervenant principal Blaise Dubois [fondateur de la Running-clinic (Montréal)]

Dans cette conférence, il a insisté sur le fait que la course à pieds régulière diminue le risque de décès de 63%.

D’ordre générale, l’augmentation de la durée et de l’intensité de l’entrainement ne doit jamais dépasser 10% par rapport a la séance précédente.

Le passage des chaussures avec « cousiné » (amorti) à des minimalistes doit se faire de manière progressive.

En exemple, il conseil en premier lieu de faire une minute en minimaliste et continuer son footing de 45min avec ces chaussures habituelles. Ensuite, il préconise d’augmenter la pratique en minimaliste d’une minute à chaque sorti jusqu’au passage total au minimalisme.

Voici son point de vu sur les chaussures avec amortie actuellement sur le marché :

Si vous avez raté cette conférence et qu’elle vous intéresses que vous êtes pas loin de la Suisse

Vendredi  7 octobre 2011 à Lausanne en SUISSE
Accueil : à partir de 18h30
Conférence : 19h00 à 21h00

Localisation:
UNIL (Université Lausanne),
Dorigny - Cartier Sorge CH-1015
Lausanne
Suisse

Amphipôle C

Services :
Conférence théorique de 2h
Places limitées

Conférencier :
Blaise Dubois, BSc pht, RCAMT, Diplômé physiothérapie du sport, Consultant pour Athlétisme Canada

Informations :
Conférence organisée conjointement par :

La clinique du coureur
Site internet : www.lacliniqueducoureur.com

Evaleo
Site internet : www.evaleo.org

Planet Endurance, running shop
Site internet : www.planet-endurance.ch

Paris-Versailles 2011

Vendredi, après avoir reçu l’information via un twitt de @SimonMarathon m’indiquant que la remise des dossard était fluide.

J’ai profité de ma pause déjeuné pour aller à la marche de Boulogne-Billancourt à Issy-les-Moulineaux  (soit 6.5km) récupérer celui-ci.
Cette petite balade m’a permis de constater que la chaleur faisait déjà son apparition et que les conditions de course risqué fortement d’être les même que lors du « semi de Lille« .

Hier, c’est déroulé la 34ème Edition de la  « Grande Classique Paris-Versailles »

9h15 : J’arrive au pieds de la Tour Eiffel où je rejoins la foule de coureur déjà dans la zone de départ. J’essaye alors de me rendre dans la zone des moins d’1h30 en vain.  Je reste donc vers  le « pont d’Inéa » en continuant de bien m’hydraté (voir un peu trop).
Ne voulant pas à devoir m’arrêté durant la course, j’essaye en vain de me rendre au WC mise à disposition par l’organisation.


 10h00
: Annonce du départ de la 1ère vague composé des professionnels.
Suivi par 350 participants lors des vagues suivantes.

 10h36 : Je franchis enfin la ligne de départ.
Afin de pas me faire aspiré par la foule, je me cale sur ma musique et vérifie ma cadence  qui est alors à 5’40.
Je me retrouve vite à devoir slalomer afin de pourvoir maintenir l’allure que je me suis fixé  mais cela ne m  semble alors pas la bonne solution. Connaissant les alentours de la Station  « Javel », je décide donc de faire un arrêt  rapide au toilette public (afin de respecté les Rue  et surtout éviter de prendre une amende de 35€). Cette petit arrêt me permet donc de me  retrouve dans une foule moins dense et de reparti à la bonne cadence malgré la chaleur  que je commence à ressentir.

 Km 2 :  je profite du souterrain André Citroën pour boire un peu d’eau qui se trouve dans  mon Camelbak© Rogue et vérifie ma vitesse que je trouve un peu trop rapide.

Ne connaissant pas le parcours, j’entame la monté dans Meudon en augmentent l’allure afin de passer la côte qui s’annonce alors devant moi.

Km 6 : Je constate vite que  cette monté ne se terminera pas toute suite et que je suis dans la « côte des Gardes » que je n’attendais pas aussi tôt. Au milieu de celle-ci, la douleur au niveau de mon demi-tendineux gauche que j’avais ressenti lors de ma séance VMA de mercredi se fait de nouveau ressentir.
Ne voulant pas me blesser,   je décide alors de passer sur quelques mètres en marche active puis repart calment jusqu’en haut en cherchant le peu d’ombre présent.

Km 7: L’arrivé dans la forêt de Meudon tombe à pique et me donne l’opportunité de courir sur les bords de la route en étant plus à l’aise avec la fraîcheur fournis par les arbres.

Km 8.5 : Le sol étant détrempé devant le ravitaillement m’oblige à ralentir et j’en profite pour prendre une poignée de raisin sec pour évité le coup de fringale sur les dernier Km.

Ne cherchant pas le chrono, je reste un moment à côté d’un coureur (non loin des 50 ans) qui semble un peu en souffrance et l’invite à se relâcher un peu dans les décentes. Une fois m’ayant assuré qu’il ne risquait rien, je le laisse et continue mon chemin.

Km 15 :  Sans m’en être rendu compte, je me retrouve sur l’avenue de Paris à doubler quelques personnes en souffrance. L’avenue étant longue, j’augmente un peu la cadence pour finalement passé la ligne d’arrivé avec un temps officiel à 2h18.

Une fois le sac contenant le ravitaillement finale,  je me suis directement dirigé en direction du point « ROME », lieu de rendez-vous des membres de la Runnosphère. Après avoir cherché en vain pendant plusieurs minutes un T-Shirt avec un « R  » dans la foule, j’ai donc décidé de repartir et essayer de finir mon entrainement pour la  » SAINTELYON » que je m’étais planifier sur ma Garmin 310 XT.

Ayant mal planifier mon chemin jusqu’à Massy, j’ai couru quelques kilomètres complémentaire avant de retourné à la gare de Versailles Chantier où j’ai pris le RER.

De cette première participation, je retiens la « côte des gardes » qui peut être un bon entrainement à la déniveler en sorti longue.

Encore une fois, je regret d’avoir raté @virginiebatoche , @runmygeek et les autres.

Temps provisoire apparu ce matin sur le site de la course 01h39:25 (A travailler)


Objectif 2013 – étape 2011

L’UTMB® 2013 étant mon premier objectif, j’ai écouté les conseils de coureur averti qui mon conseillé de débuté par sa petite sœur. 2 ans pour atteindre cette objectif est peut-être pour certain un pari un peu fou, c’est vrai. Je me suis  lancé ce défis personnel que je veux relevé tant que ma vie de famille le permets.

Comme vous le savez surement tous, il est impossible de s’inscrire à la CCC®  sans avoir obtenu 1 point qualificatif .

Après avoir regarder sur le site officiel les courses qualificatives (vous trouverez ICI) , mon choix c’est naturellement arrêté sur la SAINTèLYON qui aura lieu le 4 décembre 2011 ce qui me donnera le temps de bien me préparer.

Cette course offre une expérience de nuit et de dénivelé qui sera donc un bonne entrainement pour mon objectif finale. Afin de ne pas devoir participer pour raison de problème de logistique ou budgétaire ,comme ce fut le cas  pour la VO2 Trail de Millau, j’ai déjà planifier ce périple en réservant mes billets de train et payé mon dossard pour ce Raid.

Avant d’être à cette date, je me suis inscrit sur la classique « Paris-Versailles », les « Carrières By Night » et dois peaufiner mon plan d’entrainement pour cette nouvelle étape.

Je vais essayer de suivre ,ou m’inspiré, du plan de JulienD qui m’a fournis son autorisation (via Twitter).

la Décou’verte 6e édition Mini-Trail de 19 km en auto suffisance

Hier, à eu lieu la Journée du Trail organisé par l’Association TRAIL91.

Le départ de l’épreuve sur laquelle je m’étais inscrite étant à 14h30, j’ai  eu du mal à choisir mon déjeuner. J’ai donc repris une assiette de pâte sans être certain que ce soit le bon choix.

Avant de partir, j’ai regardé la météo afin de m’assuré de ne pas avoir de surprise lors de ma course.

Une fois l’équipement adapté contrôlé  (Camelbak et veste pluie), j’ai pris la direction ‘du terrain de jeu’ en voiture. Bonjour mon impact carbone 😦

Après 30 min de route, voilà enfin le panneaux du village où à lieu le départ.

Lors de mon arrivé vers 13h pour mon premier Trail en auto suffisance, j’ai directement était prendre de mon dossard.

Lors de mon retour à ma voiture pour me préparer, j’ai eu l’agréable surprise de rencontré Antoine et Agnès  de la Team Outdoor  de qui sont venait de terminer 3ème sur l’épreuve du 56km Relais.

La ‘Décou’verte‘ étant sur la 3ème parti du 56km et du relais, j’ai donc écouter avec attention leurs conseils. Antoine me mets en garde du vent qui souffle pas mal lors des passages dans les champs.

L’heure du départ s’approchant, je décide de partir m’échauffé en petite foulée sur le 1er km. Je constate rapidement que le vent est plutôt frais et fort. Afin de ne pas me refroidir, j’effectue quelques étirements à l’abri de celui-ci.

14h le départ est donné, comme à mon habitude, je pars vers l’arrière de la troupe afin de ne pas être aspiré par la meute. Lors du 1er km, je commence à taper la discute avec un membre de Trail Aventure qui cours avec son chien.

Le début du parcours à travers les champs  étant plutôt roulant, le vent qui souffle légèrement sur les 4 premier km ne me gène pas. Vérifiant mon rythme sur ma Garmin, je constate que je peux accéléré un peu et dois doublé un parti du peloton. Dès le 4,5km, on attaque les chemins forestier sur  8,5km.

La descente caillouteuse du 5km annonce la ‘côte des Italiens’. Curieux de nature, je m’interroge sur l’origine de ce nom. A ma grande surprise,  un ‘jeune’ homme de 70 ans est juste devant moi et raconte l’histoire de cette côte.

La région de Mondeville était dans  les année 1890 une zone d’extraction de grès  et de taille des pavées pour Paris où travaillé des Italiens. Au début de côte, nous passons de 90D+ à 130D+  sur à peine 300m. Ce chemin était anciennement un passage de wagonnée dont il ne reste que l’accroche aujourd’hui. Cette monté par sol mouillé doit être un enfer car les cailloux et le sol terreux par temps sec reste délicat.

Après avoir franchis cette première épreuve,  j’ai ralenti afin redescendre légèrement ma FCM puis entamé le passage de bosses sableuses pour repartir dans les bois.

Le parcours forestier laisse apparaître quelques surprise, tel que des passages rocheux et sablonneux, sans pour autant avoir de véritable difficulté.

Le km 13 laisse apparaître la lisière du premier bois,  puis on entame une légère descente (60D-) suivi d’une légère monté (65D+) sur 500m pour se retrouver dans le second bois du parcours.

Afin de ne pas réduire ma cadence, je me suis raccroché à un couple et recommencer à discuté des trail à venir tout en tenant mon allure. N’ayant pas de ravitaillement, je pense régulièrement à prendre quelques gorgés d’eau tout du long de ce trail.

Arrivé au 18 km, ayant les mains plein de détritus laissé sur le parcours par mes prédécesseur, je m’arrête un instant pour mettre ceux-ci dans mon Camelbak. Je regarde alors de nouveau ma Garmin et repars pour mon dernier km puis retombe de nouveau sur un gel vide en plein milieu du terrain de foot qui se situe à moins de 80m de l’arrivé.

Je franchis finalement la ligne après 1h58 environ (je ne connais pas encore le temps officiel).

Une fois avoir récupérer mon T-shirt technique, je me dirige vers Mr le Maire  qui est l’organisateur de l’épreuve pour lui indiquer le non respect de la nature de certain. J’en profite donc pour effectué un coup de gueule contre les coureurs qui ne respectent pas la nature car j’ai ramassé 5 tubes de gel vide et 3 emballages de barre énergisante.

Parlant de cela,  étant sur le 19km, je n’ai pas trouvé nécessaire d’utilisé mes gels Power Punch.

Malgré cela, je vous invite aller courir dans la région de Mondeville afin de préparer vos trail.  A cet effet, l’association Trail91 organisera « Les Carrières By Night » le samedi 5 Novembre 2011.


			

Trail du Jours : la Décou’verte 6e édition Mini-Trail de 19 km en auto suffisance

Inscriptions & dossards :
12 € sur place
Clôture des inscriptions : 15 min avant le départ.

Les dossards sont à retirer le 17 septembre de 12h30 à la salle des fêtes
de Mondeville.
PENSEZ A PRENDRE VOS EPINGLES !!!

Règlement
 Les épreuves sont ouvertes aux coureurs licenciés et non licenciés majeurs. Chaque coureur
devra impérativement remettre lors de son inscription, soit sa licence de l’année en cours, soit une
copie d’un certificat médical datant de moins d’un an. Tout coureur ne remplissant pas ces
conditions se verra refuser son inscription.
 Départ Le 17 septembre 2011 à 14h30 – Salle polyvalente de Mondeville
 Ravitaillements Course en autosuffisance. Ravitaillement à l’arrivée.
 Matériel 1 réserve d’eau de 0,5 litres est conseillée.
 Assistance Les suiveurs VTT et véhicules à moteurs sont interdits. L’assistance à un coureur ne
peut s’effectuer qu’à l’intérieur des zones de ravitaillement officielles. Un PC Médical sera installé
à la salle polyvalente de Mondeville. Du fait des difficultés d’accès aux parcours, le temps
d’intervention en cas d’accident ne pourra en aucun cas être retenu pour un quelconque recours
contre l’organisation ou la protection civile.
 Sécurité Assurée par les cibistes à chaque point stratégique.
 Parcours 1 boucle autour de Mondeville.
Récompenses Souvenir à tous les arrivants. Coupes ou trophées aux 3 premiers de chaque
catégorie.

Droit à l’image L’association “Trail 91” se réserve tous droits exclusifs d’utilisation des images
des épreuves qu’elle organise. Les concurrents consentent que l’association “Trail 91” dispose des
droits exclusifs de leurs noms et de leurs images individuelles et collectives pour ce qui concerne
de près ou de loin leurs participations aux épreuves, usage commercial compris.

Si cela vous intéresse, je pars de la Gare RER Juvisy vers 12h et j’ai 3 (voir 4 places) de co-voiturage disponible.

Bonne course à tout les futur participants.

La Journée du Trail du Gatinais

Voilà, demain je vais découvrir un des trail de l’Essonne, organisées par Martine et Jean-Pierre DELOTHAL du Trail91.

En ce samedi 17 septembre, il y en aura pour tous les gouts, avec au programme :

– Le Trail du Parc du Gatinais : 56 km individuel, départ 8h30

– Le Trail Relais du Parc du Gatinais : par équipe de 3 (20km/19km/17km), départ 9h45

– La Décou’verte, 19 km, départ 14h30 (sur lequel je serai au départ)

– La Meuf’Une : 9.1 km réservée aux femmes, départ, 16h00

Ce sera également l’occasion de croiser la Team Outdoor qui m’a permis de tester lors de la Veillée du Bois d’hier soir,sur 10km dans le bois de Vincennes , les New Balance 1080 et les produit énergétique PUNCH POWER.

Voici la liste des gels Punch Power  fournis par le commercial de la marque que je testerai demain :

– 1 Gel énergétique Speed pom’

– 1 Gel de la Performance Speed Ox

Bien-sûr, j’essayerai de vous donnais mon avis sur ces produits testé lors de la veillé et les gels une fois la course terminé.

Objectif UTMB® 2013

Voilà maintenant 15 jours que j’ai commencé ce blog.

Plus les jours passent et plus mon envie de courir de longue distance est présente.
Afin de ne pas me retrouvé face à l’échec le jour-J, je dois me restreindre sur les compétitions que je choisi pour atteindre mon objectif 2013 qui est d’être finisher de l’UTMB®.

Le Trail est vraiment la discipline qui nous rapproche le plus de la nature.